Sur la peau: des sous-vêtements en fibres de pin. Aux pieds: des escarpins en cuir rose, fabriqués à partir de sièges d'avion ou de sièges de train. C'est ce genre d'articles, à l'intention des femmes et des hommes, que la boutique Sortie de Secours proposera bientôt à Lausanne*. Son credo: privilégier le coton bio et équitable, ainsi que les teintures végétales. Recycler au lieu de consommer sans état d'âme. En finir, aussi, avec les baskets produites en Asie par de trop jeunes petites mains; ou avec les champs de coton pollués par les pesticides. Place au chanvre et aux baskets en toile de parachute.

Mais pas n'importe comment, pas en sacrifiant les plaisirs de la mode. La propriétaire, Isa Boucharlat, est costumière de théâtre. Elle compte proposer des articles de marques tendance et créatives comme Deux filles en fil, Terraplana, Ideo, etc. Ainsi, du soutien-gorge (83 francs) aux jeans en coton bio (160 francs), en passant par la petite robe en soie laquée (100 francs), beaucoup de matières et autant de styles devraient être au rendez-vous. De quoi trouver une alternative aux tops estivaux «made in China», bien sûr. Et aux horribles vêtements écolo-babas qui donnent bonne conscience, certes, mais si mauvaise mine.

*Sortie de Secours, rue Saint-Roch 2, Lausanne. Dès le 23 mai. Tél. 079 670 92 65. http://www.sortie-de-secours.chPhoto: escarpins Juniper de Terraplana, rose, bleu, ou noir: 245 francs.