Publicité

La chirurgie esthétique boostée par les webcams

Cette année de visioconférences et d’apéros sur Zoom a bouleversé notre rapport à notre image. A tel point que les opérations de chirurgie esthétique sont en nette augmentation depuis plusieurs mois. Et si le numérique amplifiait nos complexes?

Image d'illustration. — ©Thomas Dworzak / Magnum Photos
Image d'illustration. — ©Thomas Dworzak / Magnum Photos

C’est une image que l’on a presque tous en tête depuis le début de la pandémie: notre visage, souvent peu à son avantage, déformé par un écran. Et si notre travail implique des visioconférences quotidiennes, c’est un portrait que l’on peut même observer à outrance, à raison d’une dizaine d’heures par jour. Pour peu que l’on soit déjà agacé par un double menton ou des poches sous les yeux, ce miroir, aux lumières plus ou moins flatteuses, peut devenir une petite torture.

Se regarder en train d’être vu

Cet article vous intéresse?

Ne manquez aucun de nos contenus publiés quotidiennement - abonnez-vous dès maintenant à partir de 9.- CHF le premier mois pour accéder à tous nos articles, dossiers, et analyses.

CONSULTER LES OFFRES

Les bonnes raisons de s’abonner au Temps:

  • Consultez tous les contenus en illimité sur le site et l’application mobile
  • Accédez à l’édition papier en version numérique avant 7 heures du matin
  • Bénéficiez de privilèges exclusifs réservés aux abonnés
  • Accédez aux archives