La télévision régionale neuchâteloise Canal Alpha Plus change d'image, au propre et au figuré: nouvelle équipe dirigeante, nouveau logo, nouveau nom et nouvelle ligne rédactionnelle. «On a décidé d'abandonner le «Plus», explique Pierre-André Léchot, nouveau directeur, pour mieux coller à la manière dont les gens parlent de nous, mais aussi pour marquer notre nouvel objectif rédactionnel. Nous voulons en effet introduire plus d'objectivité, plus de distance dans le traitement de l'actualité, et nous défaire d'une certaine image un peu trop mielleuse et positiviste.»

Trois des quatre membres de la nouvelle équipe dirigeante ont fait leurs armes sur Internet, en créant be-tv.com, la première Web-TV de Suisse. En décembre, ils ont pris la majorité du capital-actions de Télé-Vidéo Production (TVP), important actionnaire de canal alpha, qui, dans les faits, en assure le fonctionnement technique et lui fournit tous ses programmes. «D'une part, cela va nous permettre de mieux jouer la complémentarité entre le Web et la télévision, explique notre interlocuteur. Et, de l'autre, de financer notre développement, grâce aux films d'entreprises produits par TVP.»

Parmi ces projets, citons la création d'un journal quotidien d'actualité régionale en direct, «au plus tard en août», le lancement d'émissions de débat et de forum, «pour se rapprocher des gens», ainsi que divers projets avec les médias locaux. «Ils sont en gestation, mais l'idée d'un Face à la presse comme le pratiquent certaines consœurs n'est pas à exclure.»

Fondée en 1986 pour quelques communes du littoral, canal alpha a, depuis, régulièrement vu sa zone de diffusion s'étendre, pour couvrir aujourd'hui tout le canton, ainsi que le district bernois de La Neuveville et 15 communes jurassiennes. Elle emploie, via TVP, 24 personnes, mais «3 à 4 nouveaux engagements sont à prévoir d'ici à la fin de l'année».