Design

«Le Temps» décroche 11 récompenses de l’European Newspaper Award

Ce concours vise à promouvoir l’échange d’informations sur les concepts et réalisations graphiques dans les médias imprimés et en ligne de toute l’Europe

Lors de sa 20e édition, l’European Newspaper Award a attribué 11 récompenses au Temps, dans des catégories très variées. C’est cinq distinctions de plus qu’en 2017 et cela représente une belle performance puisque le jury se montre plus sélectif que par le passé: seuls quatre titres (dont Le Temps) ont par exemple reçu une distinction dans la catégorie «Typographie», alors que cinq projets ont été récompensés dans la catégorie «Infographie online», dont deux pour Le Temps.

Ce concours vise à promouvoir l’échange d’informations sur les concepts et réalisations graphiques dans les médias imprimés et en ligne de toute l’Europe. Les participants peuvent soumettre plusieurs projets dans une vingtaine de catégories distinctes. Le jury est composé de 16 directeurs artistiques actifs dans les médias, originaires des pays suivants: Danemark, Norvège, Finlande, Pays-Bas, Belgique, Portugal, Allemagne et Suisse. Cette année, 182 titres originaires de 25 pays différents ont participé au concours.

Alors, quelles sont les tendances qui se dégagent? Les projets utilisant le storytelling et les infographies sont en verve: de plus en plus de journaux se servent de doubles pages pour expliquer des situations complexes avec une combinaison de photos, d’infographies et de textes très structurés. Ce type de contenu est très apprécié des lecteurs. Par ailleurs, de nombreux journaux ont publié une ou plusieurs éditions complètes sur une thématique particulière ou dessinée par un artiste. La qualité des longs formats multimédias en ligne est également croissante.

Liste des prix récompensant «Le Temps»

La une de la cause «Plaidoyer pour le journalisme» du 19 mars 2018:

La double page cartographique de Levi Westerveld et Etienne Dubuis, «Méditerranée, histoire d’un cimetière marin», dans la catégorie «Réfugiés», du 21 décembre 2017:

La double page «La Californie, un Etat en première ligne de la bataille contre le réchauffement», dans la catégorie «Désastres naturels», du 2 octobre 2018, réalisée dans le cadre de la semaine spéciale San Francisco:

La page portfolio photographique «Une histoire d’eaux», de Lea Kloos, parue le 4 juillet 2018:

La page portfolio photographique «Dans l’intimité de Locarno», de Pierre-Yves Massot, parue le 8 août 2018:

Les infographies en ligne «Homo Plasticus», avec un texte de Fabien Goubet; des illustrations de Florent Collioud, César Greppin et Flaticon; des photographies d’Eddy Mottaz, Dom Smaz et Olivier Vogelsang; une réalisation vidéo d’Olivier Kowalczyk, le tout webdesigné et animé par César Greppin:

Deux prix pour les infographies en ligne, mention «Innovation» dans les longs formats multimédiatiques, «Dans les champs romands, la bataille des pesticides», avec un texte de Pascaline Minet; des illustrations de Florent Collioud et César Greppin; l’iconographie de Catherine Rüttimann; des vidéos d’Arnaud Mathier, le tout webdesigné et animé par César Greppin:

L’édition entière du samedi 8 septembre 2018, avec T Magazine et cette page, notamment:

La double page rétrospective réalisée par Chappatte à l’occasion des 20 ans du Temps, parue le 17 mars 2018:

Les huit pages de la série d’été «Pause apéro», dans la catégorie «Innovation print», parues du 2 juillet au 20 août 2018, avec un concept d’illustrations originales de Get it studio et des textes d’Edouard Amoiel:

Publicité