Résumé: Inquiet de ne pas trouver Lisa au train qui devait la ramener de Rimini, son ami Ulysse décide d'aller la rejoindre.

Ulysse fit d'abord la queue dans le hall central aux guichets indiquant «départs pour le jour même». Il y avait cinq guichets ouverts et il se dit que c'était son jour de chance. La file d'attente avançait assez vite et quand ce fut son tour, il se précipita plein d'enthousiasme au guichet numéro 4.

– Je voudrais un aller-retour pour Rimini dans la journée s'il vous plaît…

– Désolé monsieur, mais je ferme.

– Ah…

Il attendit alors, dans la zone inconfortable qui est entre la file d'attente et les guichets, qu'un gros bonhomme ait fini au guichet numéro 3. Il attendit vingt-deux minutes, parce que le type en question essayait de se faire rembourser une surtaxe. On lui avait volé sa serviette dans le train et le contrôleur lui avait fait non seulement payer son billet, mais une amende, et une deuxième amende en plus, parce qu'il n'avait pas pu présenter son demi-tarif.

– Vous avez le justificatif de votre abonnement demi-tarif?

Le gros bonhomme transpirait abondamment.

– Non. Je viens de vous dire qu'il était avec l'abonnement dans la serviette, parce que je venais de le renouveler.

– Ah ouais, mais alors dans ces conditions comment vous voulez que je vous croie?

– Parce que je vous le dis Monsieur.

– Mais moi j'vous connais pas. Comment vous voulez que j'sois sûr qu'vous m'dites la vérité?

– Monsieur, ça fait douze ans que je fais Genève-Nyon tous les jours. Ça fait douze ans que je paie mon billet. En douze ans je n'ai jamais resquillé.

– Ouais, mais y a douze ans moi j'étais pas là. Bon… Allez… ça ira pour cette fois.

Le type poussa un immense soupir de soulagement.

– Merci à vous. C'est déjà très pénible d'avoir ce sentiment de s'être fait voler.

– Ça fera 42 francs 50.

– Pardon?

– Trente francs de frais administratifs en cas de vol ou de perte de votre abonnement. Plus les frais de port pour l'envoi du nouvel abonnement. Je suis obligé de vous compter l'aller et retour Genève-Nyon plein tarif, puisque vous n'avez pas pu me présenter l'abonnement demi-tarif à moi non plus. Ça fait 42 francs cinquante en tout.

– 42 francs cinquante, ça fait huit fois le trajet Genève-Nyon, monsieur.

– Je sais compter monsieur.

Le gros bonhomme devint tout pâle et sortit sa Mastercard en tremblant.

– On n'accepte pas la Mastercard au-dessous de cinquante francs, seulement la Visa et la Postcard.

– Est-ce qu'il y a un endroit où vous acceptez la Mastercard?

– Ma collègue a la machine qu'il faut au guichet numéro 4.

Le monsieur referma son portefeuille et se précipita au guichet numéro 4. Ulysse en profita pour se glisser à sa place.

– Bonjour. J'aimerais un aller-retour Rimini dans la journée.

…Mais le gros bonhomme revint tout de suite.

– Excusez-moi, mais le guichet numéro 4 est fermé monsieur.

– Qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse?

– Je ne sais pas. Est-ce qu'il y a un endroit où on peut tirer de l'argent liquide par ici?

– Je peux pas vous renseigner monsieur. Ici on ne s'occupe que des billets pour le jour même.

– Alors est-ce que vous ne pouvez pas me rajouter 7 francs 50 d'amende pour arriver à cinquante francs?

– Vous me prenez pour qui?

Le gros bonhomme fit volte-face et fendit la foule en titubant. Il avait le visage tout rouge et les larmes aux yeux. Ulysse essaya de ne pas se montrer bêtement agressif et sourit à l'employé:

– Un billet pour Rimini, pour le jour même justement.

– Le jour même, départ quel jour monsieur?

– Aujourd'hui.

Ici on fait que les billets pour la Suisse. Je peux vous faire un billet jusqu'à Brigue, pour le reste du trajet il faut aller au service de réservations au fond du couloir derrière vous.

– Merci. Vous pouvez m'indiquer quand même juste les heures de départs et d'arrivées?

– Non monsieur. Seulement jusqu'à Brigue.

– Mais vous les avez là, je les vois sur votre écran.

– Ce sont des informations confidentielles monsieur. Je ne suis pas habilité à vous les donner.

Ulysse sentit les plaques rouges envahir son torse et ses jambes avant même que ça commence à le gratter. Il quitta le hall central et entra dans le local «service de réservations».

(A suivre)