Résumé: Ulysse a reconnu la voix de Lisa

qui l'a appelé en direct pendant son émission «Je vous écoute». Il veut la convaincre de reprendre la vie à deux, tandis que la régie

est sous pression à cause d'une prise d'otages à la poste.

ous êtes toujours là?

– Oui…

– Votre copine de 80 ans, est-ce qu'elle serait prête à oublier cette stupide histoire de bébé raté, et à voyager dans le monde avec son jeune amant fougueux et asthmatique?

– Juste elle et lui?

– Non bien sûr. Avec aussi sa chaise roulante et sa carte Visa, où il y aurait accessoirement sa signature à lui à partir de… disons… du 1er juin?

– Je… Je ne sais pas.

– Ce bébé, il aurait peut-être eu une sale gueule, une tête de nœud.

Silence.

– Parce que vous savez ce que je pense, douce voix…?

– Non…

– C'est à cause de la bouffe qu'il reste avec elle.

– Vous croyez?

– Ouais. A cause de ses spaghettis au pesto.

– Mais il lui fait si rarement des compliments…

– C'est parce qu'il ne veut pas qu'elle s'habitue… Dites à Virginia Woolf qu'il faudrait qu'elle rentre à la maison maintenant, parce que ça suffit. Il bouffe des boîtes de raviolis à la tomate depuis une semaine, et aussi des frolics, et ça n'est pas bon pour son teint, il a les gencives orange vif. Si elle se décidait à rentrer, alors vous savez ce qu'ils feraient…? Ils prendraient un vieux bus VW, avec un réchaud et tout, et ils partiraient faire un grand voyage en Irlande, en Ecosse et dans le sud de l'Angleterre. Ça devrait lui plaire, ça, à Virginia Woolf…? Ils pêcheraient le saumon et ils feraient l'amour tout le temps.

– Avec les mains qui puent le poisson?

– Avec les mains qui puent le poisson.

– Et le soir, qu'est-ce qu'ils feraient le soir?

– Le soir, ils prendraient des torchées au pur malt et à la Guinness, et ils danseraient jusqu'à l'aube dans des pubs.

– Et le bébé?

– Les bébés, c'est insupportable. Ça hurle, ça pue, et on est obligé d'arrêter de fumer, parce que si on fume avec un bébé dans les bras, on risque de lui écraser la tête dans le cendrier par inadvertance. Elle a seulement 80 ans votre copine, elle a bien le temps de faire des enfants, il faut qu'elle profite de la vie un peu, d'abord. Qu'elle s'éclate. Qu'elle se fasse péter la sous-ventrière. Elle a toute la vie devant elle!

Ulysse était assis par terre sur la moquette dans un coin du studio, il était presque en transe. Il ne fallait pas qu'elle raccroche, il devait la garder en ligne jusqu'à ce qu'elle se mette à pleurer. Il connaissait bien Lisa, c'était le seul moyen pour qu'elle lui revienne. Il fallait qu'il la fasse pleurer. Ensuite, elle lui reviendrait, lavée de tous ses doutes et de tous ses chagrins. Le bouton rouge de la régie se mit à clignoter avec insistance…

– Vous savez, chère douce voix, l'asthme est une maladie terrible. Et en général, un asthmatique souffre de plein d'autres maladies parallèles qui peuvent affaiblir son cœur à la longue. Des maladies comme des allergies horribles, qui parfois se transforment en pustules immondes. Les membres de ce pauvre vieil éphèbe deviendront peut-être torves, et son buste magnifique se tassera sur lui-même sous l'effet de la douleur, et il prendra quarante kilos à cause de la cortisone. Il faut que Virginia Woolf profite maintenant du corps superbe de son bel animal, parce que la durée de vie d'un asthmatique est très très courte. Tout peut arriver, et il ne se sent déjà pas très bien.

– Si vous saviez comme elle l'aime! Même moche, elle l'aimerait plus que tout.

– Heureusement pour lui et pour vous toutes, ce n'est pas le cas.

Le bouton rouge clignotait toujours, mais Ulysse ne voyait rien. Il était totalement absorbé par sa discussion avec Lisa. Alors Nana passa la tête dans la porte de la régie:

– Ulysse…

Ulysse mit la main sur le combiné du téléphone.

– Quoi bordel! Je ne veux pas être dérangé!

– C'est un des otages. Il te demande au téléphone. Il répète tout le temps «Ulysse, Ulysse…»

– Je me fous des otages de Coûfontaine!

– Mais il dit qu'il te connaît.

– Comment il s'appelle?

– Jean-Louis. Coûfontaine dit qu'il veut te parler avant de mourir. Si tu veux pas lui parler au téléphone, j'ai fait appeler un taxi, il t'attend en bas.

Ulysse se remit sur ses pieds, et se tortilla de douleur en sautant sur place. Il venait de se coincer une lombaire.

– Douce voix, je suis coincé, aïe!…. Vous ne bougez pas de là, «Je vous écoute» revient dans une seconde.

La petite voix se brisa dans le téléphone, et se mit à sangloter.

– De toute façon, je suis née coupable et je n'ai pas droit au bonheur. Il est trop beau et trop bien pour moi. Je ne le mérite pas. Je ne supporte plus d'avoir tout le temps peur qu'il me quitte. Je préfère m'en aller en premier. Virginia Woolf est entrée dans les flots tumultueux de l'Ouse après avoir planté sa canne sur la berge. Si elle l'a fait, je peux le faire aussi.

Il y eut un déclic, puis le silence. Lisa avait raccroché.

(A suivre)