On attribue à la génération Z nombre de particularités, y compris en ce qui concerne leur attitude sur le marché du travail: ils et elles seraient indociles et volatiles, entre autres. La réalité est bien plus nuancée. Nous avons réuni des jeunes qui se sont confiés sur leur rapport complexe à l’emploi. Une parole complétée par celles d’experts qui rappellent qu’une catégorie d’âge n’est pas une masse homogène.

Tous les articles dans notre dossier.

Elle figure parmi les «spécialistes-décodeurs de gen Z», et c’est un art. Elodie Gentina, enseignante à l’Ieseg School of Management de Lille et conférencière en entreprise, passe au crible la jeunesse née après 1995 depuis plusieurs années. Avec son ouvrage Génération Z. Des Z consommateurs aux Z collaborateurs (2018, Dunod), puis avec Manager la génération Z qu’elle prépare pour octobre 2023 (Dunod), la chercheuse peut donner des clés aux patrons confrontés aux attentes et limites de leurs nouveaux employés.