Rien ne les prédestinait à se rencontrer. Yumie V. a 28 ans, elle est travailleuse du sexe indépendante à Lausanne. Sœur Regina a 65 ans, elle est moniale de la communauté de Grandchamp (NE). Deux femmes aux choix de vie que tout semble opposer. Et pourtant, elles partagent une liberté chevillée au corps, et un amour de l’autre qu’elles ont pour vocation de transmettre. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars, elles mettent en dialogue leurs convictions pour la première fois. Interview croisée.