La Télévision suisse romande (TSR) a présenté, hier, ses résultats d'audience pour l'année 2005. Le premier canal de la télévision publique a gagné un point par rapport à 2004, passant à 31,6% de parts de marché sur la tranche horaire 18 heures - 23 heures (prime time). Cette embellie le remet au niveau de 2001 (31,5%) mais le laisse loin des résultats de 1995 (35,1%). A cette époque, la TSR ne disposait pas d'un second canal. Or la TSR2 a réalisé, en 2005, le meilleur score depuis sa création (6,5%). Les bons résultats des sportifs helvétiques, diffusés majoritairement sur TSR2, ont notablement contribué à ce record.

Cumulée, l'audience de la TSR a représenté 38,1% de parts de marché en 2005 sur le prime time (36,8% en 2004). Calculée sur toute la journée, les TSR 1 et 2 atteignent 31,6% de parts de marché (30,3% en 2004).

Valais, météo, foot, «Pique-Meurons»

L'émission la plus regardée de l'année a été le «19:30» du 17 avril, jour où un autocar s'est précipité au fond d'une vallée valaisanne: 478000 téléspectateurs. Viennent ensuite la météo du 27 novembre (451000 personnes) puis le match de qualification à la Coupe du monde de football Turquie-Suisse du 16 novembre (435000 personnes). Mise au point du 17 avril se place juste après (380000 personnes) alors qu'A bon entendeur du 22 novembre consacré au surimi a réuni 352000 téléspectateurs. Le film le plus regardé à la télévision en Suisse romande a été Les Choristes (344000 personnes). Dans la catégorie «séries», Les Pique-Meurons, épisode du 28 décembre, dépasse, avec 206000 téléspectateurs, les séries américaines dont Les experts est la plus regardée (202000 personnes le 9 juin).

La concurrence française reste stable (16% de parts de marché sur le prime time pour TF1) ou chute (France3 passe de 6,4% à 5,9% et M6 de 9% à 8,6%).

L'audience du site internet de la TSR a presque doublé en un an (de 21 328 visites par jour à 41732). Le record de fréquentation (101184 visites) s'est situé au 7 juillet, jour des attentats de Londres.