Un tiers de la population mondiale est actuellement infectée par le bacille de la tuberculose. De deux à trois millions de personnes meurent chaque année de cette maladie, la plupart dans les pays en voie de développement.

La tuberculose, qu'on croyait contrôler dans les années 1970, a pris un nouvel essor suite à l'apparition du virus du sida, qui affaiblit les défenses immunitaires. L'intensification des migrations représente également un facteur de dispersion de la maladie. L'apparition de souches résistantes aux traitements représente enfin une nouvelle menace, même dans les pays industrialisés.

En Suisse, le nombre de nouvelles infections reste stable, entre 700 et 800 cas par année. Vu le faible risque de contracter la maladie et l'efficacité des traitements, les autorités sanitaires ont décidé l'arrêt de la vaccination systématique par le BCG en 1987.

A. Cl