Quelle ville construire aujourd’hui pour les générations futures?

Dans cette série d’articles, les urbanistes et architectes Ariane Widmer, Bruno Marchand et Charles Kleiber s’interrogent et vont interroger leurs pairs sur l’avenir des villes, avec à l’esprit la transition écologique et notre rapport au vivant.

Essayez d’abattre un arbre: c’est parfois plus difficile que de démolir une maison. L’arbre résiste: il est devenu le dernier messager de la nature perdue dans la ville. On veut le préserver comme un signe des origines. L’arbre, «ami de l’homme», disait Le Corbusier, porte en lui la douceur de vivre. Comment penser une «ville verte», caractérisée par une occupation minimale des terrains, par la rareté des sols, pour mieux accueillir nos amis les arbres et aménager davantage d’espaces verts et concilier, les exigences contradictoires de densification et de nature?