CERN

Un faux sacrifice humain au CERN fait la joie des complotistes

Une vidéo montrant une fausse cérémonie sataniste dans l'enceinte du CERN fait le tour du web. Le laboratoire est obligé de s'expliquer

Une caméra tremblante, une femme vêtue de blanc couchée à terre, sept personnes encapuchonnées en pleine nuit avec des objets tranchants, une statue du dieu indien Shiva. Cette mise en scène digne d’un film d’horreur a été tournée dans l’enceinte du Centre européen de recherche nucléaire (CERN). Tous les ingrédients étaient là pour déclencher les fantasmes des complotistes du Web.

Cette vidéo, postée le 11 août a déjà été vue 260 000 fois. Au point que le CERN a dû se fendre d’une déclaration officielle pour éclaircir la situation. «Cette vidéo a été filmée dans notre enceinte, mais sans notre permission et à notre insu. Nous accueillons chaque année des milliers de visiteurs du monde entier et parfois, certains laissent leur sens de l’humour aller trop loin.» La porte-parole a indiqué qu’une «enquête» avait été ouverte, mais a refusé de donner plus de détails, soulignant qu’il s’agissait d’une «affaire interne».

Le CERN, une cible habituelle des complotistes

Le canular a été repris par de nombreux sites adeptes des théories du complot, afin de justifier les pratiques «sataniques» et «destructives» du laboratoire. Les accusations vont bon train. «Le CERN est friand de rituels sataniques et Illuminati» ou encore «cette organisation cache bien son jeu, le but de ces scientifiques n’est pas pour notre bien».

Ce n’est pas la première fois que le laboratoire doit répondre à des accusations farfelues. En effet, le CERN abrite le plus grand accélérateur de particules Large Hadron Collider du monde. De quoi inquiéter les âmes les plus mystiques. Si bien que le site officiel du CERN abrite une rubrique «réponses» pour couper court à certaines rumeurs. Sur cette page, le laboratoire dément vouloir accéder à une autre dimension, contrôler le climat, ou encore prouver que Dieu n'existe pas.

Depuis le succès de la vidéo du faux sacrifice, une nouvelle réponse y figure: «La vidéo d’un rituel étrange au CERN est fausse. Nous ne cautionnons pas ce genre de canular, qui peut générer des malentendus sur la nature scientifique de notre travail».

Lire aussi: Le projet AWAKE du CERN accusé d’ouvrir une porte vers l’Enfer

Quant à la statue de Shiva dans l’enceinte du bâtiment, qui a attisé la curiosité de nombreux internautes, il s’agit «d’un cadeau de l’Inde pour célébrer son association avec le CERN depuis les années 1960».

Publicité