Geekologie

Un frigo avec caméras, pour de vrai

Siemens propose un réfrigérateur connecté en wi-fi et équipé de deux caméras, qui permettent ainsi de voir en permanence ce qui s'y trouve 

C’est un fantasme de technophile. Mais un fantasme qui dure et qui a toutes les peines du monde à se réaliser. Ce rêve inaccessible, c’est celui du frigo connecté. Quoi de plus merveilleux, en théorie, que de fusionner un appareil électroménager si ancien avec les dernières technologies? Les fabricants nous font miroiter cela depuis bientôt dix ans. Et aujourd’hui, c’est promis, le frigo connecté est à portée de main.

D’ici à 2020, Siemens veut connecter tous ses appareils d’électroménager à internet

C’est au dernier salon Habitat & Jardin de Lausanne que nous avons pu en approcher un, au stand de Siemens. Le fabricant allemand y présentait sa gamme Home Connect, avec en tête de file le modèle IQ700. Ce réfrigérateur de grande taille (367 litres de volume, tout de même) est équipé de deux caméras. L’une située au haut du compartiment principal, l’autre dans la porte. Elles permettent ainsi de voir en permanence ce qui se trouve dans son frigo, car l’appareil est connecté en wi-fi. On peut ainsi, via une application spécifique Siemens pour smartphone, étudier depuis le bureau ce qu’il reste à manger avant de se rendre au supermarché du coin.

La voix de son maître

L’application permet aussi de baisser ou d’augmenter la température de la machine à distance, de recevoir une alerte en cas de température trop élevée et d’être notifié si la porte est restée ouverte par mégarde. Le prix du réfrigérateur – malheureusement à un format qui ne permet pas encore de l’encastrer – est élevé: compter environ 3500 francs pour le modèle IQ700.

Siemens ne dit pas encore quand ses frigos pourront directement passer commande en ligne lorsqu’il manque du lait ou du beurre. Mais ses ingénieurs testent des systèmes pour que le réfrigérateur scanne tout ce qui est déposé à l’intérieur, pour par exemple, dans le futur, donner des idées de recettes.

D’ici à 2020, Siemens veut connecter tous ses appareils d’électroménager à internet. Aujourd’hui déjà, sa cuisinière iQ500 peut être commandée de la voix via le système Alexa d’Amazon. Mais elle ne reconnaît que des ordres donnés en allemand et en anglais pour le moment. Un four peut déjà être préchauffé à distance, alors que certains plans de cuisson communiquent avec des hottes de ventilation pour travailler en symbiose. En Allemagne, un lave-linge commercialisé par Siemens est déjà capable de commander tout seul des tablettes via internet. Mais il n’est pas encore disponible en Suisse. On vous le disait, les technophiles doivent parfois s’armer de patience pour voir leurs vœux les plus fous être exaucés…


Précédentes épisodes: 

Publicité