C'est une fille parfaite. Professionnellement, en tout cas. Vlada Roslyakova fait partie des top-modèles qui avalent facilement 5 défilés par jour. Pourtant, il ne doit pas y avoir 10 photos, dans le monde entier voire au-delà, sur lesquelles elle ne soit pas impeccable. Jamais de paupières closes. Ni de déhanchement qui viendrait tasser sa silhouette. Voilà pourquoi la presse publie si souvent ses images. La preuve? La femme qui défile, sur la photo de la première page de ce journal, c'est elle! Née en 1987 à Omsk, Vlada a débuté comme mannequin de défilé. Aujourd'hui, elle pose aussi pour de nombreuses publicités, c'est la partie lucrative du métier. Pourtant, le grand public ne connaît pas son nom. Les mannequins-stars ne sont plus à la mode.

Outre des poches sous les yeux qui lui vont à ravir, Vlada possède une démarche particulière qui ne se voit pas sur cette photo prise à Paris, entre deux défilés. Sur un podium, elle marche très cambrée en arrière, à la limite de la chute, le bassin en avant, les omoplates serrées. Ce qui lui donne l'air de flotter. Moue de bébé, port de déesse.