Le Mexique va accueillir un sommet sur la grippe porcine du 1er au 3 juillet dans la station balnéaire de Cancun (est), trois mois après l’apparition de la maladie qui a fait 106 morts dans le pays, a indiqué lundi le ministère de la Santé.

L’événement réunira «40 pays ainsi que les directeurs généraux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, et de celle panaméricaine de la santé, Mirta Roses», précise le ministère dans un communiqué. Selon le ministre de la Santé Jose Angel Cordova, l’épidémie est aujourd’hui «maîtrisée» au Mexique, deux mois après avoir atteint son pic.

«Les nouveaux cas sont peu nombreux et isolés. La dernière contagion a eu lieu le 3 juin dernier et la dernière mort a été enregistrée le 31 mai. C’est pourquoi nous envisageons de lever l’alerte», ajoute le ministre. Le pays travaille par ailleurs à l’élaboration d’un vaccin qui pourrait être prêt «dans trois mois ou un peu plus», a déclaré M. Cordova au vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Shintaro Ito, en visite au Mexique. Le virus A(H1N1) de la grippe porcine a contaminé 25.288 personnes dans 73 pays et a fait 139 morts, selon le dernier bilan publié lundi sur le site internet de l’OMS.