Tout commence avec King Kong Théorie. En mars 2018, Vanessa Deroche Imhof se rend avec son mari à l’Arsenic à Lausanne pour y voir une adaptation de l’essai féministe de Virginie Despentes. «Ça a vraiment été un coup de poing, confie-t-elle. Ça m’a fait prendre conscience de la place des femmes dans la société, de ce qu’on nous empêche de faire, ce qu’on nous inculque.»