«L'objectif est double: faire se rencontrer les chercheurs et montrer vers l'extérieur que les institutions lausannoises ne sont pas en reste en matière de recherche de haut niveau», expliquait hier Patrice Mangin, doyen de la Faculté de biologie et médecine à l'Université de Lausanne, en présentant la 5e Journée de la recherche du CHUV. Intitulée «Neurosciences & Psyché», l'édition 2006 fera la part belle aux recherches sur le cerveau, en neurologie, neuropsychologie comme en psychiatrie. «Les limites entre ces disciplines deviennent de plus en plus imprécises», observe Pierre Magistretti, directeur du Centre de neurosciences psychiatriques de Cery. Et cela aussi entre les institutions impliquées, l'EPFL (avec le Brain and Mind Institute), le CHUV et l'UNIL. «Sans oublier l'Université et les Hôpitaux de Genève, précise le professeur. Toutes ces compétences réunies dans une approche transdisciplinaire mettent donc Lausanne, et l'Arc lémanique, dans une position enviable.» Le futur centre d'imagerie médicale, qui implique les cinq institutions et doit ouvrir cet été, en est une preuve.

Les 200 posters décrivant autant de travaux de recherches et les présentations de quatre spécialistes mondiaux des neurosciences enrichiront cette journée ouverte à toute personne intéressée.

De 8h30 à 18h, Auditoire César-Roux, CHUV, Lausanne

Informations: http://www.unil.ch/fbm/