Le trafic de l'aéroport intercontinental de Milan-Malpensa a été perturbé jeudi durant trois quarts d'heure. C'est une montgolfière partie du canton de Lucerne avec 12 personnes à bord qui est à l'origine de cette perturbation.

Vendredi vers 14 h 00, la tour de contrôle donnait l'alarme: un objet volant non identifié s'approchait des couloirs aériens de l'aéroport intercontinental. Immédiatement, un hélicoptère de la police a été envoyé à sa rencontre. L'objet en question n'était autre que le plus gros ballon à air chaud du monde, avec ses 45 mètres de hauteur. L'hélicoptère a sommé l'aérostat de se poser sur un pré à Abbiategrasso, où l'attendaient pas moins de neuf voitures de plusieurs corps de police, toutes sirènes hurlantes. Une partie des passagers a été conduite au poste pour interrogatoire. «Toutes les autorisations pour le vol avaient été obtenues, aussi bien en Suisse qu'en Italie», assure M. Hunziger, le pilote du ballon. En pilote expérimenté, il ne comprend pas l'attitude des autorités italiennes: «Il doit y avoir eu un problème de communication entre le contrôle aérien, qui était en contact avec nous, et la tour de contrôle», estime-t-il. Une enquête fera la lumière sur l'épisode.

Les responsables de l'aéroport estiment pour leur part que la sécurité a été compromise. La montgolfière a nécessité la fermeture de l'une des deux pistes entre 14 h 15 et 15 h 00, a indiqué une porte-parole de la SEA, la société qui gère les deux aéroports milanais, et plusieurs avions ont dû être déviés.

Le vol était organisé par le club d'aérostiers de Vordemwald (AG). Le ballon avait décollé vers 11 h 15 de Wallwil, près de Sursee (LU). Il aurait dû rejoindre la région de Turin, mais il a été dévié vers l'est par des courants imprévus. La traversée des Alpes en ballon est rarement possible et seulement en hiver à la faveur de vents nord-sud favorables, ceux-ci l'ont peut-être été un peu trop.