Winona Ryder ne mesure certes que quelques millimètres de haut. Mais elle est bien là, debout dans la paume de ma main. Face à elle, Sigourney Weaver n'hésite pas et plonge sa main dans son ventre. Pas de doute: Winona Ryder est un robot. Le film Alien: la résurrection a beau se dérouler sur un écran de 6,1 centimètres de diagonale, l'action est prenante. Ce mardi, la télévision sur téléphone mobile réalise une jolie percée. Swisscom est l'un des premiers opérateurs au niveau mondial à lancer une technologie offrant un service de bonne qualité. L'on ne va cependant pas abuser des superlatifs: l'offre souffre parfois de bugs qui peuvent exaspérer le technophile le plus tolérant.

La télévision sur mobile, cela vous dit peut-être déjà quelque chose. Normal, Swisscom, Sunrise et Orange proposent ce service depuis 2005 déjà. Si vous n'avez vu que peu de gens l'utiliser depuis deux ans, c'est logique: sa qualité a été jusque-là très moyenne, pour ne pas dire mauvaise. Le réseau utilisé est celui de la téléphonie mobile, en haut débit (EDGE, UMTS et HSDPA). Hors de ces zones couvertes, le service ne fonctionne pas. Dans les bâtiments, c'est difficile. Et comme l'on partage la bande passante avec les autres utilisateurs d'une même antenne de téléphonie, le service est aussi aléatoire dans les villes... Autant de contraintes qui n'empêchent pas, selon Swisscom, 50000 de ses clients de regarder régulièrement la TV sur leur portable.

Depuis ce mardi, l'opérateur propose un service basé sur une technologie totalement différente, la DVB-H. En résumé, il s'agit d'antennes qui émettent la télévision en mode hertzien numérique. L'on ne partage plus le signal avec d'autres utilisateurs d'une même antenne. Et l'image passe théoriquement mieux dans les bâtiments et en déplacement.

Prenons en main le Nokia N77 - pour l'heure le seul portable compatible avec ce service. Un clic sur le côté droit de l'appareil, et quelques secondes plus tard l'image apparaît. Nous voilà devant Eurosport. Au programme: une compétition de billard. La résolution est suffisamment bonne pour suivre sans souci la trajectoire des boules. L'image est pourtant très légèrement saccadée. «Le service affiche 15 images par secondes, contre 25 par seconde sur un téléviseur classique, explique Jean-François Sauty, directeur technique et informatique à la TSR. De plus, l'Euro foot va être filmé au format 16/9, ce qui implique des plans plus larges. Il ne sera du coup pas forcément facile de voir très bien les actions sur un mini-écran.» En revanche, les clips vidéos diffusés sur Viva ou MTV (Deutschland...) se laissent parfaitement regarder.

Le son, même sur haut-parleur, est excellent, sans le moindre grésillement. Mais il est dommage qu'Eurosport - comme sur Bluewin TV -, ne soit disponible qu'en allemand. Pour passer d'une chaîne à l'autre, un petit mouvement sur le joystick suffit. Trente chaînes sont disponibles, dont toutes celles de la SSR.

Un autre clic permet d'accéder au guide des programmes. Le service est encore sommaire, puisque l'on ne voit que le titre de l'émission, et pas encore de résumé. Un dernier clic sur la touche «étoile», et l'image apparaît sur la totalité de l'écran.

Bref, des manipulations très simples pour un service de bonne qualité. Comparons l'image du N77 avec celle d'un autre Nokia, le N95, affichant la télévision via la technologie traditionnelle. La différence saute aux yeux: l'image est beaucoup plus nette, le son nettement meilleur.

Prenons maintenant le train avec notre N77, de Genève à Lausanne. Une immense déception. Impossible de capter plus de cinq secondes le signal sans qu'il coupe. La DVB-H n'aime pas les déplacements, et encore moins les vitres de certains trains, équipées pour bloquer les radiations. Nous voici arrivé à Lausanne. Ici, le signal est moins bon qu'à Genève. Explication: Swisscom a équipé en priorité les quatre villes qui accueilleront les matches de l'Euro foot (Genève, Bâle, Berne et Zurich). Les autres suivent petit à petit. Mais même à Genève, le réseau de Swisscom a des trous. En pleine gare, il faut parfois plusieurs tentatives avant de trouver le signal DVB-H.

Parlons tarifs. Seul, le N77 coûte 899 francs. Il est «offert» en souscrivant un abonnement chez Swisscom. Le service de télévision coûte deux francs par jour, ou 16 francs par mois. D'autres téléphones seront proposés ces prochains mois par Swisscom. Quant à Orange et Sunrise, ils ne prévoient pour l'heure pas de lancer de services similaires.