Il y a ceux qui viennent en Suisse pour admirer la Jungfrau, franchir le pont de Lucerne, déambuler dans les rues pavées de Locarno. Et puis, il y ceux qui, en quête de surprises, recherchent plutôt les lieux insolites du pays. Chaque semaine de l'été, «Le Temps» vous emmène en découvrir un

Elle aurait pu héberger une famille de poupées Barbie que cela n’aurait étonné personne. Ses murs rose bonbon, ses reliefs ronds, sa position à l’orée de la forêt et du Golf Club du Domaine Impérial de Gland (VD) en feraient presque la candidate idéale pour un décor de tournage à la Desperate Housewives… Mais la Villa Rose est trop belle pour être vraie. Le regard averti saura percevoir les fenêtres en trompe-l’œil, les peintures encadrées de volets vert sapin dissimulant la réelle nature du bâtiment: un fortin militaire érigé en 1940, aux murs en béton armé de 2,50 m d’épaisseur. Désormais classé musée, le bâtiment figure parmi les mieux préservés que compte la Confédération.

Entre ruisseau et Toblerones

Mais au commencement était un ruisseau: la Promenthouse, qui lézarde en contrebas du fortin maquillé. Bien plus qu’un cours d’eau, elle constituait un barrage naturel contre les forces armées qui auraient pu envahir le pays durant la Seconde Guerre mondiale. Elle a ainsi prêté son nom à la première ligne historique de défense de l’axe Genève-Lausanne, qui débute au pied du Jura pour terminer dans le Léman.