Les actions de certaines stations des alpes pour soulager le budget familial ne doivent pas faire oublier que, globalement, les vacances de neige sont toutes les années plus chères. Le poste qui augmentera à coup sûr cet hiver est celui des forfaits journaliers. En Suisse, près de la moitié des installations augmenteront leurs tarifs, a annoncé l'organisation faîtière des Remontées mécaniques suisses. En moyenne, la carte journalière coûtera 45 francs cet hiver, c'est-à-dire 2 à 3% de plus que l'an dernier. Zermatt et la Haute-Engadine sont les régions les plus onéreuses, avec un tarif journalier de 66 et 64 francs. Ovronnaz (41 francs), Evolène (38 francs) et Arolla (31 francs) restent au-dessous de la moyenne.

Cette hausse du prix des abonnements est une conséquence des investissements importants (plus de cent millions de francs) entrepris par les remontées mécaniques: outre l'achat de canons à neige (environ 14% des pistes peuvent dorénavant être enneigées artificiellement), 14 installations vétustes ont été changées, notamment dans la région de la Jungfrau, à Crans-Montana, à Zermatt et à la Lenk. La tendance est de remplacer les vieux téléskis par des télésièges qui ont un rendement plus important.

Côté équipement, le prix moyen des skis n'a cessé d'augmenter ces dix dernières années. Il avoisine aujourd'hui 500 francs, selon Schweizer Sport & Mode, le journal interne des magasins de sport. En clair, cela signifie que le prix d'une paire de skis équivaut maintenant à celui d'un snowboard. Pour les enfants, à l'achat, il faut compter entre 170 et 300 francs environ pour une paire de skis avec fixations et une paire de chaussures. Les magasins de sport enregistrent un recul du nombre d'articles vendus depuis quatre hivers. Par contre, les locations de matériel ont augmenté. Pour les enfants, chez Aeschbach à Genève, il faut compter 65 à 85 francs par paire de skis louée à la saison si le matériel est usagé (+ 45 francs pour des chaussures usagées). Pour louer un équipement neuf, ce sera entre 150 et 190 francs. La location d'un snowboard (et des chaussures adéquates) est plus chère: cela va de 170 francs dans les petites tailles pour du matériel d'occasion à plus de 400 francs pour du matériel neuf, taille adulte.

Quant à l'hébergement, il reste 40% environ plus cher en Suisse que dans les pays environnants. Selon Suisse Tourisme, un Suisse en vacances dans son pays dépensait 100 francs par jour et par personne en 1997. L'hiver dernier, cette dépense moyenne s'est élevée à 145 francs.