Passer du temps nu

Si la Suisse ne semble pas être aussi portée que l’Allemagne sur le naturisme, le pays a quand même quelques atouts à faire valoir. Quoi de plus libérateur que de passer les chauds jours d’été vêtu dans le plus simple appareil? Se baigner, bronzer, faire du sport ou même aller en soirée, autant d’activités qu’il est possible de pratiquer en tenue d’Adam et Eve. Alors pourquoi ne pas laisser ses habits au vestiaire et partir à la découverte du naturisme?

Werdinsel

En plein Zurich, une petite île trône au milieu de la Limmat, où il fait bon vivre sans son maillot. Un petit écrin de verdure pour se baigner, flâner ou faire des grillades.

Club gymnique Lumière de Genève

20 000 m2 de terrain pour pratiquer le tir à l’arc, la pétanque, le tennis, le basket-ball ou participer à des pool-parties. Attention: les visiteurs ne sont acceptés que s’ils sont possesseurs de la licence de la Fédération naturiste internationale. Geneve-naturisme.ch

Centre naturiste de Thielle – die neue zeit

Un terrain de camping familial sur les berges du lac de Neuchâtel situé entre La Tène et Gampelen. Accès réservé aux membres. Toute personne venant pour la première fois dans le centre doit effectuer une journée à l’essai. Die-neue-zeit.ch


Garer son van

Sillonner les routes helvétiques au volant de son camping-car ou de son vieux camion aménagé en nid d’amour pour un road trip estival, en voilà une bonne idée. Reste encore à savoir où se parquer une fois la nuit tombée. Pas de panique, voici quelques propositions alliant lac et montagne. Et pour ne jamais tomber en rade au bord de la route: l’application Park4night qui indique aux conducteurs tous les endroits où il est possible de passer la nuit.


Se dépayser

Quitter la Suisse tout en restant en Suisse. Un casse-tête que nous vous proposons de résoudre. Car derrière la petitesse du territoire se terrent un nombre incalculable de paysages qui vous feront chavirer d’exotisme. Il est possible de visiter des coins qui vous transporteront bien au-delà des frontières, en Italie, au Canada, ou encore aux Caraïbes. Alors faites vos valises, direction le dépaysement!

  • Lac de Cauma dans les Grisons: un plan d’eau turquoise proche de Flims qui n’a rien à envier aux lagons du Pacifique, bien qu’un peu plus frais.
  • Gandria, Tessin: un petit village aux maisons colorées qui ressemble à s’y méprendre aux Cinque Terre. Un véritable petit bout de Ligurie au bord du lac de Lugano.
  • La chaîne des Gastlosen: parfois surnommées les «Dolomites de la Suisse», cette chaîne de montagnes entre les cantons de Fribourg et Berne fera le bonheur des marcheurs et des grimpeurs.

Se rendre utile

Pourquoi ne pas mettre son été à contribution d’une noble cause? Loin du bureau ou de l’open space qui n’a d’«open» que le nom, vos bras peuvent venir en aide à des particuliers ou des institutions, entre campagne ou montagne. Si le bénévolat n’est pas forcément de tout repos physiquement, il peut aussi faire du bien à l’esprit. Et qui sait, peut-être vous découvrirez-vous une passion pour le gardiennage ou le travail des champs?

  • Le Club alpin suisse propose différentes activités pour lesquels il est possible de se rendre utile, entre gardiennage et remise en état des chemins de montagne. Plus d’informations sur leur site internet. Sac-cas.ch
  • Le «wwoofing», qui permet d’aller donner un coup de main à l’un des 137 fermiers ou agriculteurs biologiques de Suisse inscrits sur la plateforme. Wwoof.ch
  • Ramasser les déchets dispersés dans les Alpes, c’est l’objectif du Clean-Up Tour organisé par Summit Foundation. Plusieurs dates sont prévues cet été, de Nendaz à Andermatt, en passant par Saint-Moritz. Cleanuptour.ch

Se promener avec des animaux

Amoureux des bêtes, cette section est faite pour vous. Pourquoi se balader seul lorsqu’on peut être accompagné par des alpagas, des yaks ou encore des huskys. Ou comment transformer sa marche en montagne en un trek sur les flancs de l’Himalaya, des Andes ou en plein Alaska, tout en restant en Suisse bien évidemment…

  • Aux Paccots dans le canton de Fribourg, il est possible de faire une randonnée avec des alpagas, puis de déguster une bonne fondue à l’arrivée. Fribourgregion.ch
  • Pour se rapprocher un peu plus des hautes cimes de l’Himalaya, Yak’à’oser propose des marches accompagnées de ces imposants ruminants au départ de Chermignon d’en Haut en Valais.
  • Les balades en traîneau ne sont pas réservées qu’à l’hiver. Sillonnez le Jura en Huskybike ou en Huskykart cet été. Jura-escapades.ch

Regarder les étoiles

Les cieux helvétiques ont beaucoup à vous offrir. Cet été, levez le nez pour admirer les étoiles qui scintillent, que vous soyez fan d’astronomie ou simple curieux qui désire faire connaissance avec la Voie lactée.

  • Au milieu des pâturages du Solliat à la vallée de Joux, l’observatoire AstroVal vous téléporte dans l’espace, de jour comme de nuit. Astroval.ch
  • Le parc naturel du Gantrisch est un petit joyau de l’astronomie helvétique. Percez les secrets du ciel dans ce coin sans pollution lumineuse. Sternenpark-gantrisch.ch
  • Saint-Luc est surnommée la «station des étoiles». Elle cumule un planétarium numérique, un sentier de randonnée sur le thème des planètes et un observatoire où sont organisées des soirées astronomiques. Stationdesetoiles.ch. L’Hôtel Weisshorn est un point de vue nocturne idéal. Weisshorn.ch