Envolés les plumes, paillettes, push-up à froufrous sertis de sequins et les ailes de Wonder Woman: les «anges» de Victoria’s Secret, dont le show en lingerie attirait en moyenne 7 millions de téléspectateur·ices annuels, sont déchus. Virage radical. Désormais, la firme qui a révélé des mannequins tels que Heidi Klum ou Gigi Hadid a annoncé se tourner vers «la diversité» et a ainsi intronisé les membres d’un «VS collective» composé de figures telles que la footballeuse américaine et militante LGBT Megan Rapinoe, Paloma Elsesser, mannequin grande taille afro-américaine et chilienne ou encore Eileen Gu, skieuse freestyle cino-américaine de 17 ans.