Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le travailleur du sexe est aussi un soignant, selon Charles.
© Mathieu Bureau pour Le Temps

PODCAST

Dans la vie de Charles, travailleur du sexe à Genève

Charles, trentenaire, a fait le choix de devenir travailleur du sexe. Il se donne un an pour déterminer si le métier lui plaît. Dans cet épisode du podcast «Brise Glace», il nous parle de ses doutes, de ses joies, et de la colère que lui inspirent les préjugés

Dans ce nouvel épisode de «Brise Glace», on vous parle d’escort, de fétiches et de tarifs à travers la voix de Charles. Ce trentenaire est lausannois, diplômé de l’Université et... travailleur du sexe. Depuis un an, il vend son corps et sa compagnie à une dizaine de clients en Suisse romande. Par choix. Une décision pesée et assumée, mais difficile à faire accepter alors qu’une partie de la société diabolise encore les relations sexuelles rétribuées, souvent perçues comme contraintes, précaires et essentiellement féminines.

Comment entre-t-on dans ce monde aussi secret que singulier? Comment se détacher des jugements et clichés qui collent à cette activité? Sans filtres ni complexe, Charles raconte son rapport au plaisir de l’autre et aux sentiments, nous offrant une perspective nouvelle sur le travail du sexe.

Retrouvez tous les épisodes de Brise Glace ici


D'autres façons d'écouter Brise Glace:

Sur ordinateur Mac ou iOS, vous pourrez chercher Brise Glace directement dans iTunes et vous y abonner. Sur iPhone, l’application Podcasts est déjà intégrée: vous pouvez directement y chercher Brise Glace podcast. Sur Android vous pouvez l’écouter sur SoundCloud ou télécharger des émissions sur les applications Podcast Addict ou Pocket casts, par exemple.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo société

Des gadgets à dormir debout

Masque oculaire digital, applications qui mesurent les cycles de sommeil, lunettes filtrantes: la technologie peut-elle vraiment nous aider à mieux dormir? Notre chroniqueur en doute. Son édito en vidéo

Des gadgets à dormir debout

n/a