C’était dans l’air et sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois, René Redzepi l’a confirmé le lundi 9 janvier: «L’hiver 2024 sera la dernière saison du Noma tel que nous le connaissons. Nous entamons un nouveau chapitre avec Noma 3.0». A l’emplacement actuel de Christiania, «ville libre» dans la capitale danoise, le restaurant le plus couru de la planète cèdera la place à un laboratoire géant, un centre dédié entièrement à l’innovation et à la recherche, à l’invention de nouvelles saveurs; la plateforme actuelle de vente en ligne sera elle aussi développée et des pop-up [établissements éphémères] ouvriront occasionnellement – le prochain étant agendé à Kyoto ce printemps.