C'est la star pop la plus adulée de la planète. Mais elle déteste le reflet que lui renvoie son miroir. Cette histoire vaguement baudelairienne (celle d'Elton John qui sort actuellement un disque), on pouvait la lire dans le magazine Le Monde 2 daté du 13 novembre.

L'hebdomadaire a publié, d'Elton John, l'une des meilleures confessions lues depuis longtemps – ce qui n'est pas rien, au vu des cargaisons de people qui n'en finissent plus d'étendre leur linge sale familial, d'ailleurs, un jour, circa l'an 2606 après JiCé, il faudra bien qu'une étudiante en archéo-pipologie se demande pourquoi, au tournant du IIIe millénaire, tant de gens se seront mis à exhiber une blessure et à nous faire croire que toute leur vie a été construite dessus, mais je m'égare.

«Physiquement, je ressemble à mon père», dit Elton. «Pour le reste, je tiens de ma mère.» C'est là que tout commence. Il naît le 15 mars 1947 à Pinner, Middlesex. Des parents qui se disputent sans cesse. Un petit garçon qui a l'impression d'être une erreur, une vie qui démarre comme une fiche psycho de Gala (recherche vaine, jusqu'aux sommets de la célébrité, de la reconnaissance paternelle; incurable mésestime de soi).

Facile de (croire) comprendre, à la lumière de cette confession, les 200 millions de disques vendus (2e record de tous les temps), la course aux fringues, aux drogues, aux alcools, les nuits de passage. Jusqu'à la cure de désintoxication, la rencontre d'un grand amour (David Furish), la reconstruction, pierre par pierre, d'une vie réglée (Je me suis acheté un chien, je le sortais tous les matins et je me disais: c'est donc ainsi que vivent les gens normaux?), la fringale de shopping reconvertie en soif de collectionneur de photos rares. Le regard lucide sur la marionnette qu'on ne cessera jamais d'être – moi qui ai vu, un jour par hasard, Elton John en train de faire du shopping, je peux en témoigner.

Bien. Mais quelqu'un pourrait-il me dire, sans attendre 2606 après JiCé, pourquoi tant de mâles, même très gays, soudain, se sont mis à se confesser, à retourner leur âme comme un gant, et à exceller, parfois, dans cette activité naguère réservée aux femmes?