Un coussin-péteur déchirant le silence de Buckingham Palace? Un nez rouge sous celui, certes déjà un peu couperosé, du prince Charles? Une fausse barbe pour Camilla?

La monarchie britannique n'en est pas encore là, certes. Encore que. Kate Middleton, la petite mais très robuste amie du prince William, est désormais traitée en fiancée du royaume. Elle a été reçue à Balmoral. Ses parents, Mrs & Mr Middleton, ont été invités par Charles qui a admis que son William vivait en concubinage. Une révolution des us, une prise de la Bastille des mœurs à la Cour d'Angleterre, quand l'on sait que les parents de Kate Middleton sortent de la middle class, et qu'ils ont fait fortune, récemment, dans les farces-et-attrapes, les cotillons, les cacas en plastique, les faux dentiers à glisser dans les verres à cocktail, prout-prout my darling.

La fraîche Kate et le beau William se sont connus à l'Université, ils étaient colocataires. Le prince aurait attendu plusieurs mois pour être frappé par les feux de l'amour. Plus précisément ce soir où il vit Kate défiler en petite culotte pour une copine lançant une collection de lingerie... O tempora, o mores. «Too cool», comme me le disait l'autre soir Fani, une amie grecque qui connaît son Héraclite par cœur...

D'après Paris Match, autant la précédente copine de William était délicate et anorexique, autant cette Kate Middlechose est anti-chichis et rigolote - «une publicité vivante pour un manège d'équitation», écrit le magazine.

William qui quitte une beauté pour cette brave Kate, c'est un peu comme s'il entérinait le parcours de son père, lequel délaissa Lady Di pour revenir aux appâts fermiers de Camilla.

D'ailleurs, analyse Paris Match, toute la famille royale a, depuis le remariage de Charles avec Camilla, complètement retravaillé son image. En jouant les attendries, la reine a reconquis le cœur des EMS. Charles et Camilla (laquelle dépense plus que Lady Di en robes et en coiffeurs!) ont réussi à séduire les papyboomers de la génération Blair. Reste à William la tâche de faire accepter cette Kate 100% Cheddar aux nostalgiques de Diana... Be cool, William. Tes conseillers en communication ont des plans pour ça.