internet

Les youtubeurs francophones tiennent leur premier salon à Genève

Les passionnés de la création de vidéos en ligne ont rendez-vous ce week-end à Palexpo. Au programme: des conseils en lifestyle, gaming, littérature, voyage… ainsi que des shows interactifs

Norman, Le Grand JD, Dear Caroline, Seb la Frite, Anil B… Vous ne les connaissez peut-être pas, mais les ados en raffolent. Ce sont les nouvelles stars du Web qui ont envahi la plateforme YouTube et qui augmentent leur audience chaque jour. Ils ont comme point commun d’aimer divertir ou partager leurs connaissances, leurs réflexions ou leurs expériences personnelles avec les internautes via de courtes vidéos dans lesquelles ils se mettent en scène. Conseils de beauté, lifestyle, littérature, jeux vidéo, voyage, humour… tout y passe.

A propos de YouTube:  YouTube va lancer un service de télévision en ligne

Pour la première fois, un salon uniquement consacré à leur univers voit le jour en Suisse. Le Royaume du Web accueillera ce week-end à Genève 50 youtubeurs en provenance de France, de Suisse et de Belgique. Une réponse à un besoin croissant. «Les jeunes consomment YouTube comme leur média principal, ils suivent les youtubeurs qui les intéressent sans savoir s’ils sont Suisses, Parisiens ou Québécois. Il est important de répondre à l’attente des internautes», explique Bertrand Saillen, directeur artistique de l’événement. «La Suisse, bien qu’étant toute petite, produit énormément de festivals, alors pourquoi pas un consacré au Web?» ajoute le Genevois Julien Donzé, alias «Le Grand JD».

Les dédicaces ne sont pas prioritaires

Ce Royaume du Web se veut différent des autres événements de ce type, car il n’est pas porté sur la dédicace. Pas question donc de perdre une heure dans une file d’attente pour obtenir un selfie avec son youtubeur préféré. Le but est d’offrir des rencontres et des échanges dynamiques. Pour cela, le salon a été conçu comme un festival de musique en quatre sessions identiques.

Pendant quatre heures et demie, les talents du Web se succéderont sur les trois scènes du salon pour des performances interactives. Les visiteurs pourront librement déambuler dans les 13 000 m² entièrement scénarisés d’une des halles de Palexpo et participer à des ateliers. Pour les plus chanceux, un tirage au sort leur permettra de rencontrer un youtubeur en petit comité.

Plus d’audience qu’un prime time sur TF1

«En plus d’être authentiques et proches du quotidien de leurs abonnés, les youtubeurs produisent des vidéos d’une qualité incroyable par rapport à leurs moyens, considère Bertrand Saillen. Pour une vidéo diffusée à la télévision, il faut au moins dix métiers différents, alors que ces jeunes font tout, tout seuls.» La vidéo du Grand JD à Mossoul a par exemple été visionnée plus de 1,4 million de fois. Quand Norman a perdu son chat, il est allé en recueillir un autre à la SPA: sa vidéo a été visionnée plus de 5,8 millions de fois. «C’est plus que l’audience d’un prime time sur TF1!» prétend Bertrand Saillen.

La nouvelle génération consomme les vidéos à la carte

Si l’audience des vidéos YouTube cartonne chez les 15-25 ans, c’est que la nouvelle génération ne consomme plus la télévision comme avant, mais sélectionne les vidéos à la carte depuis son mobile. Avec cet engouement croissant pour le Web, Bertrand Saillen espère reconduire le Royaume du Web chaque année et attirer les talents canadiens et africains.

Pour cette première édition, dans la ville où en 1991 le CERN a inventé le Web, il pourra accueillir au maximum 20 000 personnes sur les deux jours. Après le salon, un casting sera organisé pour les jeunes talents afin d’offrir aux meilleurs d’entre eux une semaine de formation aux techniques du Web à Crans-Montana cet été.


Le Royaume du Web, à Palexpo à Genève les 6 et 7 mai.

Publicité