C'est une découverte qui met fin à 25 ans de recherches acharnées en microbiologie.

Les bactéries existent par milliards dans la nature. Quelques-unes ont vite suscité de l'intérêt pour leur capacité à se reproduire rapidement, comme la fameuse Escherichia Coli qui n'a besoin pour ce faire que d'une vingtaine de minutes. Ces organismes constituent dès lors d'excellents cobayes de laboratoire.

Mais pour la bactérie qui a ces jours-ci les honneurs de deux revues scientifiques, c'est plutôt l'inverse: voilà un quart de siècle que les chercheurs tentaient sans succès de domestiquer cette minuscule bestiole trouvée dans la mer Rouge en 1980 par le microbiologiste britannique Anthony Walsby. Las. Celle-ci refusait catégoriquement de se reproduire sous la loupe d'un microscope. Par ailleurs, la bactérie a une forme peu habituelle dans le monde des micro-organismes: carrée! C'en était trop. Trop d'énigmes pour un seul microbe. Dès lors, les chercheurs, voulant tout savoir sur le pourquoi du comment de ces étonnantes propriétés, ne lâchaient plus ces organismes d'une semelle. Mieux les comprendre permettrait en effet d'ouvrir de nouvelles voies dans les recherches sur les microbes vivant dans des milieux extrêmes.

Beaucoup de patience

Récemment, le mystère a été percé! Une étude de microbiologistes australiens parue en septembre dans les Micobiology Letters explique la recette pour éveiller les envies reproductrices de cette bactérie: la culture doit contenir peu de nutriments mais une énorme quantité de sel (environ 18%!) De plus, il faut aussi beaucoup de patience: confirmant ces travaux dans un nouvel article à paraître dans Environmental Biology, des scientifiques néerlandais indiquent qu'il leur a fallu deux ans et demi pour obtenir une culture pure. Ces organismes, baptisés Haloquadratum walsbyi en référence à leur goût pour le salé, leur forme et leur découvreur, ne doublent en effet leur nombre qu'en un ou deux jours.

Ainsi, Haloquadratum walsbyi, pour se reproduire, rejoint sur au moins un point l'Homo sapiens lorsqu'il est amoureux: les deux mettent beaucoup de sel dans leurs repas.