Zurich, Genève et Vancouver comptent parmi les villes où la qualité de vie est la plus élevée au monde. Telle est la conclusion d'une étude annuelle sur les principales métropoles du monde réalisée par le cabinet américain de consultants en ressources humaines Wiliam M. Mercer. «La taille moyenne de villes comme Genève et Zurich permet une bonne gestion des transports publics et de la criminalité. C'est pourquoi elles figurent depuis plusieurs années aux premières places de notre liste», explique Yvonne Traber, de William Mercer Genève. En revanche, des grandes villes comme Paris et Londres ont régressé respectivement à la 33e et à la 40e place. Un mauvais score dû à l'augmentation de la criminalité et aux problèmes de circulation.

Derrière Vancouver et Zurich, qui se partagent la première place, Vienne arrive en troisième position, puis Copenhague, Genève et Sydney (4es ex aequo), Auckland et Helsinki sont 7es ex aequo suivies de Berne, Francfort et Munich (9es ex aequo).

Cette étude sur la qualité de vie est ciblée sur la dimension internationale des villes. Le cabinet William M. Mercer s'est basé sur 39 facteurs répartis en 10 catégories: l'environnement politique et social, l'économie, le milieu socioculturel, la santé et l'hygiène, le niveau de scolarité et les écoles, les services publics, les divertissements, la diversité de produits alimentaires, le logement et le cadre naturel.

Selon les régions, le palmarès des 20 premières villes se répartit ainsi: 14 pour l'Europe de l'Ouest, 3 pour le Canada et une seule pour les Etats-Unis (San Francisco).