Alors qu’il roule en voiture, accompagné de son épouse, pour aller prendre son train à Bordeaux, d’où il doit rallier Paris et rejoindre l’équipe de France de football, à la veille de s’envoler en Concorde pour disputer la Coupe du monde 1978 en Argentine, Michel Hidalgo est stoppé sur une petite route par trois hommes. Le sélectionneur des Bleus réussit à désarmer l’un de ses agresseurs. Il s’échappe et va porter plainte. Le pistolet qu’il dépose au commissariat n’était pas chargé.