Les grands records athlétiques se montent désormais comme des expéditions polaires ou des ascensions extrêmes, avec équipe dédiée, camp de base, et le soutien logistique, scientifique et financier d’un important sponsor. Mais après tout, il s’agit là aussi d’une sorte d’Everest: courir les 42,195 km d’un marathon en moins de deux heures.

Lire aussi: Le Kényan Chipchoge pulvérise le record du monde de marathon