Il est grand temps d'en finir avec 2015. Pour les amoureux de voile, l'année 2015 aura hissé le pavillon noir. Dernier drame en date, l'accident survenu lundi 30 novembre à Frank Cammas. Le skippeur français, qui s'entraînait au large de Quiberon sur un G32, barrait son catamaran «volant» lorsqu'il a été projeté par dessus bord par 20 noeuds de vent. Casqué et équipé de protections au dos et aux bras, il a violemment heurté le safran avec sa jambe droite. Profondément entaillé au pli du pied et de la jambe, il a été immédiatement repêché par un canot de surveillance, héliporté vers le CHU de Nantes et opéré durant quatre heures.

Après s'être bâti l'un des plus beaux palmarès de la voile hauturière française, Frank Cammas (42 ans) est aux commandes, avec Michel Desjoyeaux et Olivier de Kersauson, du défi Groupama Team France pour la 35e Coupe de l’America, en 2017 aux Bermudes. Sa participation comme barreur est aujourd'hui compromise.

Dix jours plus tôt, le monde de la voile apprenait, peiné, le décès le 19 novembre d'Anne Caseneuve. La navigatrice française (51 ans) a succombé à un cancer un an après avoir remporté la Route du Rhum dans sa catégorie. Sa catégorie, c'était la voile passion, la voile plaisir et non la voile business. Son sens marin était reconnu par tous et elle l'enseignait dans l'école qu'elle avait fondée dans le golfe du Morbihan. 

Le 1er juillet, Yvan Bourgnon se résignait, et la confrérie des marins avec lui, à la mort de son frère Laurent, disparu en mer le 24 juin dans l'atoll de Toau, en Polynésie française, victime d'un accident de plongée. Laurent Bourgnon (49 ans) avait remporté deux fois la Route du Rhum, la transat Jacques Vabre avec son frère et la Solitaire du Figaro en 1988, à 22 ans, à sa première tentative sur le plus vieux bateau de la flotte.

En mai, l'eau douce du Léman se salait de larmes avec la disparition, le jeudi 14 mai, de Charles Favre (54 ans). Régatier chevronné, figure du nautisme romand, le Vaudois aurait été victime d'un malaise qui aurait entraîné son chavirage.

Le 9 mars, enfin, Florence Arthaud était tuée dans un accident d'hélicoptère en Argentine, en marge du tournage d'un jeu de télé-réalité. La «petite fiancée de l'Atlantique», vainqueur en 1990 de la Route du Rhum, avait pourtant surmonté tant d'accidents. Lors de son inhumation, le 26 avril, tous les bateaux battant pavillon français actionnèrent leur corne de brume. Elles résonnent toujours.