Vingt-trois skieurs (10 dames et 13 hommes) ont été sélectionnés pour représenter la Suisse lors des championnats du monde qui commencent aujourd'hui à Sankt Anton am Arlberg. Chez les dames, il s'agit des Valaisannes Sylviane Berthod, Lilian Kummer, Corinne Rey-Bellet et Karin Roten-Meier, de la Saint-Galloise Ella Alpiger, de la Vaudoise Catherine Borghi, des Bernoises Monika Dumermuth et Marlies Oester, de la Glaronaise Corina Grünenfelder et enfin de l'Appenzelloise Sonja Nef. Sylviane Berthod, Lilian Kummer, Sonja Nef et Corinne Rey-Bellet ont pleinement rempli les critères de résultats fixés en juin dernier. Ella Alpiger, Catherine Borghi, Monika Dumermuth, Corina Grünenfelder, Marlies Oester et Karin Roten-Meier ont été retenues en tenant compte de leurs résultats, de leur courbe de forme, de leur potentiel et de l'avis de leurs entraîneurs. Une situation qui irrite les filles ayant rempli les conditions décidées par Swiss-Ski, à l'image de Sylviane Berthod pour qui «c'est n'importe quoi». «Il fallait nous dire que tout se déciderait sur place, dit-elle. Cela aurait été plus simple. Ça me fait mal de m'être battue pour obtenir un ticket que d'autres ont décroché beaucoup plus facilement.»

Chez les messieurs, ont été retenus les Grisons Paul Accola, Silvano Beltrametti, Marco Casanova, Franco Cavegn et Urs Imboden, les Valaisans Didier Défago, Steve Locher et Didier Plaschy, le Neuchâtelois Didier Cuche, le Schwytzois Urs Kälin ainsi que les Bernois Bruno Kernen, Rolf von Weissenfluh et Michael von Grünigen. Accola, Beltrametti, Cavegn, Cuche, Défago, Imboden, Kälin, Kernen, Locher et von Grünigen ont rempli les critères de résultats fixés en début de saison. Casanova et Plaschy ont été retenus en tenant compte de leur courbe de forme ascendante, de leur potentiel, de bons résultats lors de 2es manches (Casanova 6e à Kitzbühel, Plaschy 4e à Schladming). L'avis de leurs entraîneurs a aussi été déterminant.

Rappelons que selon les règlements de la Fédération internationale de ski, chaque pays peut envoyer au plus 24 skieuses et skieurs aux Mondiaux, mais au maximum 14 du même sexe. Dans chaque discipline (descente, super-G, slalom géant, slalom spécial et combiné), seuls quatre athlètes peuvent prendre le départ. Les champions du monde en titre sont qualifiés d'office.