A Sankt Anton, Kjetil André Aamodt a pris une option plus que sérieuse lundi soir sur le titre mondial du combiné masculin. Au terme du slalom et avant la descente qui doit être disputée aujourd'hui (à 12 h), le skieur d'Oslo possède respectivement 14 et 43 centièmes de seconde d'avance sur les Autrichiens Mario Matt et Rainer Schoenfelder. Or, contrairement au Norvégien, les deux membres de la «Wundermannschaft» sont tout sauf des descendeurs. C'est dire qu'à moins d'un malheur, Aamodt ne peut pas être battu.

Dans le camp suisse, l'espoir reposera sur les épaules de Paul Accola, 5e au terme du slalom (à 2''17 d'Aamodt). Le Grison peut même légitimement espérer une médaille. A noter que Bruno Kernen et Didier Défago ont été éliminés.