Depuis plusieurs années, en Suisse et dans le monde, certaines assurances proposent d’adapter les primes ou d’offrir des bonus aux personnes acceptant de mesurer leur activité physique quotidienne. Les modèles diffèrent mais sont tous basés sur l’association d’objectifs chiffrés et de récompenses. Selon leurs promoteurs, ils seraient un premier pas vers des formes innovantes d’individualisation et de profilage, et permettraient de modifier durablement les comportements en matière d’activité physique et de santé.