Avec 62 000 spectateurs pour les quatre matches du tour final de LNA, la quatrième journée a permis d'établir un nouveau record d'affluence depuis l'instauration de la nouvelle formule, il y a quatorze ans. L'ancien record datait du 1er juin 1988 avec 59 500 spectateurs.

A l'Espenmoos, dans un match disputé à guichets fermés, Saint-Gall – qui reste invaincu à domicile depuis 31 matches – a plié la rencontre en 15 minutes et quatre buts. Nouvelle recrue saint-galloise, le Brésilien Jefferson a marqué un but et est impliqué dans les trois autres.

Du coup, Saint-Gall, champion en titre, occupe seul la tête du classement avec 26 points. Lombardo, le meilleur joueur lausannois, s'est fait l'auteur des deux buts pour ses couleurs.

Après avoir frôlé le pire en première période, Bâle a magnifiquement retourné la situation à son avantage dans son tout nouveau et tout beau Saint-Jacques Park. Menés 0-1 à la pause, les Rhénans ont battu Lugano (4-1); quatre buts inscrits en 15 minutes. Un succès qui leur permet de garder le contact.

Seuls quatre points séparent le premier (Saint-Gall) du huitième (Bâle). Sevré de succès, Lugano n'a engrangé qu'un point en quatre rencontres. Pas bon pour le moral ni pour l'entraîneur Roberto Morinini.

Au Letzigrund, devant 16 500 spectateurs, Grasshoppers a gagné le derby 1-0 aux dépens du FC Zurich. Et ce, grâce à un joli but (53e) de Cabanas qui a slalomé à travers la défense adverse avant de conclure victorieusement.

GC a fêté son 90e succès en 182 derbys zurichois. Mauvaise semaine pour l'équipe de Gilbert Gress déjà boutée hors de la Coupe de Suisse, en semaine, par Yverdon.

LT