C’est le genre d’histoires dont tous les fans et dirigeants se souviennent pendant des années avec plaisir: un jeune joueur totalement inconnu arrive, se révèle et s’en va pour une grosse somme à l’étranger. Presque tous les clubs suisses ont une histoire comme cela à raconter: Thoune avec Scarione, Chiasso avec Raffael, Bâle avec Derlis González. Si l’on remonte plus loin dans le temps, ce sont même des légendes: Giovane Elber à GC, Sonny Anderson à Servette, Shabani Nonda au FC Zurich. On entend de moins de moins de telles histoires, parce que les politiques étrangères restrictives de la Suisse ont aussi saisi le football local.