La Fédération a confirmé avoir transmis ses conclusions à l’avocat du champion, sans en préciser le contenu. Le président de la Fédération, Juan Carlos Castano, a précisé à la radio qu’à aucun moment «le contenu» de cette sanction n’avait été divulgué. En fin de soirée, Alberto Contador a toutefois reconnu que la Fédération avait proposé une suspension d’un an.

Contador ne devrait donc pas pouvoir courir la Grande Boucle cette année et devrait être dépossédé de son succès acquis l’été dernier. Mais le cycliste dispose d’un délai de dix jours pour faire appel de cette décision auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne. L’Union cycliste internationale (UCI) ou l’Agence mondiale antidopage (AMA) ont aussi la possibilité de saisir le TAS. Selon les règlements, un contrôle antidopage positif doit valoir au coupable une suspension de deux ans.

Contador nie s’être dopé et explique la présence de clenbutérol – un bêta-stimulant qui stimule la fonction pulmonaire mais possède aussi des effets anabolisants – par le fait d’avoir mangé de la viande contaminée. Le contrôle positif avait eu lieu à Pau le 21 juillet 2010.

Contador a gagné le Tour de France en 2007, 2009 et 2010. Il compte aussi à son palmarès un Tour d’Italie et un Tour d’Espagne, remportés en 2008 alors que son équipe (Astana) n’avait pas été invitée pour le Tour de France en raison de son passé douteux en matière de dopage.

Motivé

Alberto Contador a rejoint pour cette saison la formation Saxo Bank, avec qui il s’est engagé pour deux ans. Le cycliste s’est déclaré «motivé» pour la prochaine saison en dépit des menaces de suspension.

«Je suis motivé, je suis concentré sur mon travail. Je crois qu’en ce moment, le plus important est de faire abstraction de tout ce qui t’entoure et te concentrer sur ton travail, ce qui va te permettre d’obtenir des résultats à l’avenir», a expliqué Contador aux journalistes, après l’entraînement sur le vélodrome de Palma de Majorque.

«Je n’ai jamais été concentré comme je le suis cette année. Cela fait trois jours que nous sommes ici et nous avons fait des entraînements incroyables», a-t-il ajouté. Il a affirmé que son équipe comptait «très fortement» sur lui et que la saison prochaine avait été planifiée «tout à fait normalement».

Plus de la moitié

Le président Castano a par ailleurs précisé que si la suspension pour un an était confirmée, Alberto Contador «aurait déjà épuisé plus de la moitié» de cette période et pourrait, «par exemple, participer aux Championnats du monde 2011». Le champion, qui n’a pas couru depuis l’été dernier, avait en effet été suspendu provisoirement, le 30 septembre, par l’UCI, qui avait alors demandé à la fédération espagnole d’ouvrir une procédure disciplinaire. Selon la presse, la décision finale, une fois épuisé le délai du recours, devrait être connue vers le 10 février.

Alberto Contador s’exprimera vendredi devant la presse à l’occasion du stage de son équipe Saxo Bank aux Baléares, a annoncé son agent.