Trop éloignée, trop petite, trop vétuste, trop vieille, trop froide, la Valascia n’est plus et le monde de la National League peut désormais regretter celle qu’il a adoré détester depuis une bonne vingtaine d’années que le hockey suisse a troqué ses patinoires pour des arenas, la montagne pour les villes, les buvettes à ciel ouvert pour des tables de restaurant, et ce contraste entre ambiance bouillante et température sibérienne par une tiédeur uniforme.

On jouait ce lundi la dernière ronde d’une saison régulière qui n’en avait que le nom. Hors de portée des play-off, largué même pour les pré-play-off, dispensé de play-out (la Swiss Hockey League a décidé qu’aucune équipe ne serait reléguée cette saison), Ambri-Piotta se savait promis aux vacances, son défenseur Michael Ngoy (39 ans) à la retraite et la Valascia à la casse. Tous s’en vont sur une ultime défaite, 2-3 contre Gottéron. Les Fribourgeois terminent troisièmes et affronteront en quarts de finale Genève-Servette, vainqueur de Lugano (5-2).