Le FC Zurich est sans nouvelles de son attaquant Rafael. «Il a été kidnappé», a révélé Lucien Favre, l'entraîneur de Zurich, à propos de son attaquant. Rafael a disparu depuis deux jours, depuis que deux agents de joueurs brésiliens sont apparus dans son entourage.

«Le FC Zurich s'est adressé à la police municipale. Nous avons communiqué une disparition et nous avons déposé plainte pour séquestration et chantage», a expliqué le directeur sportif du club, Freddy Bickel. Les agents de joueurs pensent être les propriétaires légitimes de Rafael. Ils exigent du club zurichois une somme de transfert et, pour le joueur, un contrat quatre ou cinq fois plus lucratif que celui en vigueur. Le club n'est pas entré en matière sur les exigences des agents, a différé sa décision et envisageait d'avertir la Ligue ce lundi.

Samedi, les dirigeants du FC Zurich et Marco Grassi, le président du FC Chiasso où évoluait Rafael la saison dernière, se sont réunis à Zurich. Ils ont examiné les modalités du transfert et n'ont trouvé aucune erreur ou faute dans la transaction.

Rafael s'est entraîné samedi matin avec l'équipe et il est parti ensuite en compagnie de ses deux agents. Il ne s'est pas présenté au rendez-vous du FC Zurich dimanche avant le match contre Saint-Gall. La direction du club craignait alors le pire, puisqu'ils avaient subi un chantage de la part des agents de joueurs pendant la pause hivernale. Les dirigeants zurichois ont trouvé l'appartement de Rafael vide. Ils se sont ensuite adressés à la police.

Rafael, un attaquant au dribble ravageur, compte déjà douze buts cette saison. Lucien Favre en avait fait le pilier de son système offensif, grâce notamment à ses qualités de remiseur. Transfuge de Chiasso, en Challenge league, Rafael, 21 ans, s'est rapidement imposé comme l'un des meilleurs attaquants du pays.

Au Brésil, le racket et l'enlèvement de footballeurs, ou à travers leurs familles, sont devenus courants.