Plus d’un million de visiteurs s’y rendent chaque année. Le plus grand complexe concentrationnaire de la Seconde Guerre mondiale reste ouvert pendant l’Euro, oui. Mais ses responsables demandent aux supporters de football de soigner leur tenue. Ainsi, les accessoires de fans comme les écharpes, les drapeaux ou les trompettes seront strictement interdits. L’interdiction vaut également pour le drapeau d’Israël souvent utilisé pour honorer le souvenir des victimes de l’Holocauste. «Nous savons que les passions suscitées par ce genre de grand tournoi sportif sont très fortes et nous souhaiterions qu’elles ne s’expriment pas lors des visites de ce lieu de mémoire», explique-t-on au musée d’Auschwitz-Birkenau.

Le musée a également décidé d’interdire, pour des raisons de sécurité, les petits sacs à dos.

«Nous avons décidé de renforcer notre niveau de vigilance au cours de cette période afin d’éviter tout problème dans le musée concernant d’éventuels visiteurs dont l’attitude pourrait ne pas être vraiment respectueuse.»

Par ailleurs, quatre des seize équipes en lice (Allemagne, Italie, Angleterre et Pays-Bas) se sont rendues ou ont l’intention de se rendre à Auschwitz lors des prochaines semaines.