Le premier tournoi du Grand Chelem de l’année 2022 se jouera peut-être sans son champion en titre, devenu indésirable en Australie en raison de ses positions controversées sur la vaccination. Novak Djokovic s’est en effet vu refuser l’entrée sur le territoire australien mercredi soir en atterrissant à Melbourne, et a, depuis, été placé en rétention dans une chambre d’hôtel, jusqu’à lundi au moins. Un traitement du meilleur joueur de tennis du monde par la police aux frontières australienne considéré comme une forme de «harcèlement» par le président serbe Aleksandar Vucic, mais qui ne choque pas outre mesure en Australie.