Vainqueur pour la quatrième fois de la saison, le skieur autrichien Reinfried Herbst a fait un grand pas vers le globe de la spécialité. Alors qu’il ne reste que le slalom de Garmisch au programme, le coureur de Salzbourg dispose d’une marge de 43 points sur le Français Julien Lizeroux, troisième dimanche.

Le grand bonhomme de l’étape de Kranjska Gora, en Slovénie, reste toutefois Marcel Hirscher. Vainqueur samedi et deuxième vendredi en géant, le prodige de 20 ans a encore frappé fort lors du slalom dominical. Seulement 15e de la manche initiale, il a mis sept dixièmes à tout le monde l’après-midi pour remonter au deuxième rang. L’Italien Giuilano Razzoli a connu un destin inverse, lui qui a été éliminé lors de la seconde manche après avoir remporté celle du matin.

Côté suisse, Silvan Zurbriggen a continué de jouer les métronomes. Seul slalomeur avec Lizeroux a avoir terminé tous les slaloms de l’hiver, le Valaisan a pris une belle cinquième place, à 29 centièmes du podium. Actuel numéro 4 mondial en slalom, le coureur de Brigue semble de plus en plus seul dans l’équipe de Suisse. Marc Berthod et Mauro Caviezel ont été éliminés dès la première manche, tandis que Marc Gini (20e le matin) a subi le même sort lors de son second passage. Depuis une 6e place à Adelboden début janvier, Gini n’est pas allé au bout des quatre slaloms suivants.