Durant la phase de poule de la Ligue des champions, Le Temps s’intéresse à six équipes emblématiques de sa petite sœur, la Ligue des champions féminine de l’UEFA, que nous préférons appeler la Ligue des championnes.

Johan Cruyff n’aurait pu rêver de meilleures ambassadrices. C’est dans le stade qui porte son nom, inauguré l’an dernier au sein de la cité sportive du FC Barcelone, que joue l’équipe qui, de l’avis de tous, «représente aujourd’hui le mieux l’ADN du club» tel que défini et façonné par le génial Néerlandais: le Barça féminin.

Avec ses classiques rondos (aussi appelés toros ou «5 contre 2») qui rythment le début de chaque entraînement, son 4-3-3 immuable et son souci constant du beau jeu, le FC Barcelona Femeni est une référence en Espagne et au-delà de ses frontières. La formation dirigée depuis janvier 2019 par Lluis Cortes vient de remporter ses quatre premiers matchs de la saison: trois sur le score de 6-0 et un 4-0 face au Real Madrid, ex-CD Tacon.