NBA: les patrons et les joueurs ne s’entendent pas

Les négociations ne sont pas terminées, certes. Mais la NBA, principale ligue du basket nord-américain donc mondial, pourrait se mettre en grève la saison prochaine, pour la première fois depuis 1998. Jusqu’à nouvel avis, le lock-out a été décrété par le syndicat des joueurs, en bisbille avec leurs patrons pour des questions salariales. Les propriétaires de clubs veulent plafonner les salaires afin de rendre le business NBA plus rentable. Les acteurs, ceux qui brûlent les parquets, pensent à leur cachet. «Cela m’inquiète que nos positions soient encore aussi éloignées», a commenté David Stern, patron de la Ligue. «Les discussions ont commencé sur un montant inacceptable», s’offusque Billy Hunter, patron du syndicat des joueurs. «Nous allons essayer de trouver un montant plus proche de nos prétentions. Le lock-out devrait nous permettre de commencer à vraiment négocier.» L’été s’annonce chaud.

Nicolas Marin rejoint le Lausanne-Sport

Le FC Lausanne-Sport poursuit sa campagne de transferts. Le club vaudois, néo-promu en Super League, a officialisé l’arrivée de Nicolas Marin à la Pontaise. Le milieu de terrain français, 30 ans, évoluait jusqu’ici au FC Sion, avec qui il a disputé 38 matches parmi l’élite. Le joueur, qui avait aussi porté les maillots d’Auxerre, Saint-Etienne, Lorient et Bastia, s’est engagé pour une saison.

Asafa Powell: «Je dois encore travailler»

Vainqueur du 100m jeudi soir à Athletissima, meilleure performance mondiale de l’année à la clé (9’’78), Asafa Powell ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. «Je commence maintenant à tirer les bénéfices d’une préparation différente, que j’ai pu accomplir l’hiver dernier sans être perturbé par les blessures», explique le Jamaïcain, cité par Sportinformation, avant de placer la barre encore plus haut. «Je suis satisfait de mon départ à Lausanne, et des 50 premiers mètres. Mais je dois encore travailler sur la seconde partie de la course.» Avant les Mondiaux de Daegu, fin août, Powell s’alignera à Birmingham (10 juillet), Londres (5 août) et peut-être Stockholm (29 juillet).

Nassim Ben Khalifa est de retour en Super League

C’est le choix de la sagesse. Nassim Ben Khalifa, privé de temps de jeu tant à Wolfsburg, le club auquel il appartient, qu’à Nuremberg, où il était prêté la saison dernière, a choisi de rentrer au pays. Champion du monde fin 2009 avec la Suisse M17, l’attaquant a cette fois-ci été prêté aux Young Boys. Encore un peu tendre pour s’imposer en Bundesliga, l’ancien joueur de Grasshopper aura donc l’occasion de répéter ses gammes en Super League, sous la houlette de l’entraîneur Christian Gross. De quoi, espérons-le, relancer la trajectoire d’un incontestable talent.