Tennis

Belinda Bencic gagne, une bonne habitude

Très convaincante pour son deuxième match face à l’Estonienne Kaia Kanepi (6-3 6-1), la Saint-Galloise a une belle carte à jouer à Wimbledon

A Wimbledon, les traditions ne sont pas que du côté des organisateurs. Programmée sur le court N° 18 pour son deuxième tour contre l’Estonienne Kaia Kanepi, Belinda Bencic revient sur le lieu de son premier match, remporté sur la Russe Anastasia Pavlyuchenkova. «C’est mon court préféré, je crois que je n’y ai jamais perdu», expliquait-elle mardi. Deux jours plus tard, son père, Ivan Bencic, et son préparateur physique, Martin Hromkovic, insistent pour s’asseoir exactement aux mêmes places. On ne change rien dans une équipe qui gagne.

L’échauffement est l’occasion d’observer de près les deux joueuses. A 34 ans, Kaia Kanepi est une vétérane du circuit de la WTA et cela se voit. Son corps est bandé de partout: les deux chevilles, la cuisse gauche, le poignet droit, l’épaule gauche. Grande (1,81 m), athlétique, son jeu en puissance l’a usée. Droitière, elle semble ne pas pouvoir pousser sur sa jambe d’appui au service. Ce qui ne l’a pas empêchée au premier tour d’écarter une autre Suissesse, Stefanie Voegele. Mais Belinda Bencic est d’un autre calibre que la fine Argovienne.