Tennis

Belinda Bencic laisse Bianca Andreescu aller défier Serena Williams

Battue 7-6 7-5 par la révélation canadienne Bianca Andreescu, Belinda Bencic ne disputera pas la finale de l'US Open samedi. Dominatrice avant de craquer en fin de rencontre, la Saint-Galloise peut nourrir des regrets

En tennis, dominer n'est pas gagner. Faute d'avoir pu ou su concrétiser sa supériorité dans l'échange lorsqu'elle en a eu (maintes fois) l'occasion, Belinda Bencic a vu la porte de la finale de l'US Open se refermer devant elle. C'est la Canadienne Bianca Andreescu, 19 ans, qui défiera donc samedi une Serena Williams en quête d'un vingt-quatrième titre en Grand Chelem, ce qui lui permettrait d'égaler enfin le record de Margaret Court-Smith. L'Américaine a d'ores et déjà égalé celui de sa compatriote Chris Evert en signant une 101e victoire à l'US Open. Andreescu, qui dit avoir «grandi en idolâtrant Serena Williams», n'en compte que six (et sept en tout dans les tournois du Grand Chelem). 

Le match précédent: Belinda Bencic accède aux demi-finales de l'US Open

Cette finale sera un choc des extrêmes puisque Williams, 38 ans à la fin du mois, disputera sa dixième finale à l'US Open. Elle y remporta son premier titre majeur en 1999, neuf mois avant la naissance de son adversaire. Révélation de la saison, Bianca Andreescu était 208e mondiale l'an dernier à la même époque, et 100e en début de saison. Vainqueur de trois tournois cette année, tous sur dur en Amérique du nord (Newport Beach, Indian Wells et Toronto), l'Ontarienne entrera dans le top 10 lundi, et peut-être dans l'histoire du tennis canadien.

Occasions ratées

Eliminée en deux sets (7-6 7-5), Belinda Bencic aurait tout aussi bien pu l'emporter en deux manches. Dans la première, elle domina constamment l'échange et obtint six balles de break, dont une avait valeur de balle de set. Systématiquement mise en difficulté si sa première balle de service ne passait pas, Bianca Andreescu compensait avec une ténacité incroyable, une grande débauche d'énergie et des qualités de contreuse redoutables. Dans le tie-break, elle se détacha rapidement (5-0) pour virer en tête (7-3).

Belinda Bencic surmonta rapidement cette déception en réussissant enfin le break sur le premier jeu de la seconde manche. Elle en obtint un autre, mena 4-1, puis 5-2, avant de caler subitement au service. Formidable combattante, Bianca Andreescu entreprit dès lors une lente remontée, qui n'avait rien d'irrésistible mais que la Suissesse, malgré de nouvelles balles de break sur ses jeux de retour, ne put enrayer. Acculée, Bencic sauva deux balles de match avant de céder une ultime fois sur sa mise en jeu. Le temps de rassembler prestement ses affaires, elle avait déjà quitté le court du Arthur Ashe Stadium avant d'avoir compris comment cette rencontre avait pu lui échapper.

Dans ce jeu mental qu'est le tennis, la capacité de la Canadienne a toujours aller de l'avant et à immédiatement oublier une erreur est impressionnante. Ce sera son plus gros atout dans une finale où Serena Williams ressentira tout le poids de l'histoire sur ses épaules. 

Chez les hommes: Double déception suisse à l'US Open

Publicité