Côté suisse

Belinda Bencic seule rescapée

La Saint-Galloise a battu l'Italienne Deborah Chiesa en trois sets. C'est fini pour Viktorija Golubic et Stefanie Voegele

Le camp suisse n'est pas passé loin du zéro pointé à Roland-Garros. Alors que ses quatre représentants jouaient le même jour, seule Belinda Bencic est parvenue à se qualifier pour le deuxième tour. La Saint-Galloise a difficilement battu l'Italienne Deborah Chiesa en trois sets très disputés (3-6 7-6 7-5 et 2h45 de jeu). Belinda Bencic a sauvé cinq balles de match avant de s'imposer. Elle affrontera au tour suivant Magdalena Rybarikova (18e mondiale).

Un obstacle difficile

Programmée dès 11h en même temps que Stan Wawrinka, Viktorija Golubic a connu le même sort que le Vaudois. La Zurichoise s'est inclinée face à la jeune Américaine Caroline Dolehide (6-4 6-4), comme elle classée au-delà de 110e rang mondial. Comme à Melbourne, Golubic a eu le mérite de sortir des qualifications mais peine toujours à franchir l'échelon supérieur.

Enfin, Stefanie Voegele s'est inclinée en 2h01 face à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko. Face à la 40e mondiale, l'Argovienne a bien débuté la partie en remportant la première manche 6-4 avant de se voir distancer (4-6 6-2 6-2).

Habitué depuis une vingtaine d'années aux succès de Martina Hingis, Roger Federer et Stan Wawrinka (28 titres du Grand Chelem en simple à eux trois), le tennis suisse se prépare des lendemains difficiles. C'était prévisible mais les blessures de Wawrinka, Bencic et Bacsinszky ont accentué le phénomène.

Publicité