Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Belinda Bencic à Melbourne
© SAEED KHAN

TENNIS

Belinda Bencic sort par la grande porte

À l'Open d'Australie, la St-Galloise s’est inclinée face à une Maria Sharapova impressionnante en service. Très frustrée, la Suissesse a néanmoins livré une performance de qualité 

« Bien sûr que je suis très déçue mais je ne vais pas pleurer devant vous ». Belinda Bencic aurait pu se contenter de faire aveu d’impuissance, de lâcher un classique « Maria était trop forte pour moi aujourd’hui ». Mais du haut de ses 18 ans, la jeune St-Galloise a décidément une trempe de championne. Et c’est la frustration qui dominait à l’issue de son 8e de finales perdu 7-5 7-5 face à Maria Sharapova.

Un match de 2 heures et 5 minutes de haut niveau qui a tenu en haleine le public de la Rod Laver Arena. Une rencontre au cours de laquelle la Russe a armé 21 aces dont 4 sur deuxièmes balles. Cela faisait un moment que la numéro 5 mondiale n’avait pas servi aussi bien. Mais en face, Belinda Bencic s’est accrochée. Et avec un service un peu plus régulier et efficace, elle aurait eu sa chance.  «C’est en effet le service qui a fait la différence, admet Bencic. J’étais vraiment impressionnée par la manière dont elle a servi. Lorsqu’elle affrontera Serena Williams en quarts, ce sera ace, ace, ace.  Un match intéressant, non ?», sourit-elle.

«Vraiment impressionnante»

Malgré sa frustration liée au sentiment légitime de ne pas être passé loin, la St-Galloise reconnaît avoir livré une performance plus qu’honorable. « Je pense que c’était un bon match. Son niveau de service m’a mis la pression sur mes propres jeux de service. Mais je me suis plutôt bien défendue. J’ai essayé de jouer de manière intelligente. De mettre en place une tactique différente de la sienne. Je me suis battue jusqu’au bout mais ce ne fut pas suffisant. »

Comme lors du dernier US open, Belinda Bencic quitte ce tournoi du Grand Chelem en laissant derrière elle un public et des médias conquis par son talent et convaincu de son grand potentiel. «Elle est vraiment impressionnante. Je ne serais pas étonné qu'elle devienne numéro un mondiale dès l'an prochain », nous glisse Matt Cronin, un confrère américain qui suit le circuit depuis des années.

Mentalité de championne

Maria Sharapova est également convaincue que Belinda Bencic a tout d’une grande: «Ses résultats parlent pour elle. Elle a prouvé son potentiel en battant plusieurs grandes joueuses. Elle a un très bon jeu. Beaucoup la compare à Martina Hingis mais en étant de l’autre côté du filet, je ne suis pas de cet avis.  Il y a des similitudes sur le plan tactique mais elle joue différemment. Elle prend la balle tôt et applique ses propres schémas de jeu.»  

«J’ai affronté toutes les joueuses du Top ten et je sens que c’est de plus en plus serré. C’est très positif, confie encore Bencic. Je vais continuer à travailler dur et à essayer de progresser. En service, pour commencer, sur le plan physique, en défense, en attaque, dans tous les compartiments du jeu, je vais travailler des petits détails. Mais je suis fière parce que je donne tout à l’entraînement et en match. Il faut que je continue à être à 100%. » Une vraie mentalité de championne.

Lire aussi: Les victoires de Belinda Bencic, un déclic?

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL